• Votre courriel
    Votre mot de passe
Itinéraires
Itinéraires
Itinéraires
      • LIEUX ET EVENEMENTS TOURISTIQUES DU GRAND-EST

      • Un itinéraire conçu par Jérémie MORÉ, étudiant en Histoire à l'Université de Lorraine. Tous droits réservés.

        Manège de la foire attractive place Carnot à Nancy (Meurthe-et-Moselle) - 1971. Coll. Gérard Trotot

        Après la Seconde Guerre mondiale, le développement du tourisme de masse va de paire avec celui de la photographie et du cinéma amateur. Plus compacts, plus facile à transporter et à utiliser, caméras et appareils photographiques sont partout. Il devient alors davantage naturel de photographier et filmer les événements marquants de la vie. Or, peu de temps après la démocratisation des congés payés de 1936, prendre du temps pour soi ou en famille devient une nouvelle composante essentielle du quotidien, à immortaliser. 

        Tournage-test d'un particulier avec sa nouvelle caméra "Emel" de 8mm - 1945. © IMAGE'EST

        Le présent itinéraire propose une cartographie historique pour revenir sur les traces des photographes et cinéastes amateurs du Grand-Est, partant à la découverte des richesses culturelles de leur région, avant de les coucher sur pellicule. Le cinéma amateur en particulier connaît un succès immédiat dès l'apparition des premières caméras dédiées au public dans les années 1920. Mais les coûts sont encore trop élevés pour toucher un large public. Il faut attendre la fin de la Seconde Guerre mondiale pour que la démocratisation des vacances, les progrès techniques et industriels permettent une baisse des prix du matériel et un accès élargi à toute la population. 

        Cinéaste amateur "paré à filmer" lors d'un meeting aérien avec sa caméra "Ciné-Kodak Special" de 16mm - années 1950. © IMAGE'EST.

        Des cercles de passionnés de photographie se développent dès la fin du XIXe siècle, tel que la Société lorraine de photographie, en activité dès 1894. Les cercles de passionnés de l'image animée se développent, quant à eux, plutôt dans les années 1930. Ils rassemblent des cinéastes amateurs "éclairés", au fait des bases de la technique cinématographique, et soucieux de la qualité finale de leurs films. Autrement dit, ces derniers travaillent particulièrement sur l'enchaînement des plans, la stabilité de la caméra et les effets visuels pour un rendu agréable au spectateur. Ainsi, "les cinéastes amateurs lorrains" de Nancy, ou encore le club "cinéam" de Metz, sont des exemples d'anciens cercles de passionnés dans la région Grand-Est. Si les photographies présentes dans cet itinéraire datent des années 1900 aux années 2000, les films datent quant à eux plutôt des années 1920 aux années 1980, avant l'avènement de la caméra vidéo en 1979 et de l'enregistrement sur bande magnétique VHS ou encore Hi8. Tous les formats grand public de pellicules sont ainsi rassemblés dans cet itinéraire, du phénomène "Pathé Baby" de 9,5mm, vendu jusqu'au Japon dans les années 1920, au Super 8mm des années 1960, en passant par le format 16mm, plus cher, plus rare, mais plus apprécié pour la qualité supérieure de son grain.

        Cinéaste amateur immortalisant le défilé des majorettes de Saint-Dié (88) avec sa caméra "Bolex" de 16mm - 1969. Notons le passage à la couleur. © IMAGE'EST.

        Cet itinéraire est donc l’occasion de revenir sur la diversité des lieux du tourisme et des événements touristiques du Grand-Est, toujours d'actualité ou oubliés, filmés ainsi que photographiés par les touristes eux-mêmes, aux côtés de leurs familles. Il devient alors possible, par l'archive, de découvrir - ou redécouvrir - certains des événements et lieux les plus emblématiques du tourisme local, que ce soient les différentes fêtes traditionnelles qui, ici et là, animent les centres-villes dès le retour de la belle saison. Particulièrement appréciées par les photographes et cinéastes amateurs, ces dernières sont souvent ancrées dans une histoire locale forte, à la portée médiatique parfois très étendue. Ajoutons à cela un tourisme thermal reconnu, avec notamment quelques images qui témoignent de la spectaculaire prospérité des thermes de Vittel, avant que cette activité ne perde en vitesse ensuite. Le Grand-Est, territoire chargé d'histoire, possède également de nombreux monuments historiques et hauts lieux de mémoire qui intriguent les chasseurs d'images les plus curieux. De plus, la Région et ses paysages variés sont également favorables à l'accueil de différentes activités sportives et de détente, tant familiales que professionnelles. Enfin, certaines archives exceptionnelles nous permettent également d'être témoin d'événements uniques, tel que le défilé historique du bicentenaire du rattachement de la Lorraine à la France de 1966, ou encore de découvrir le Grand Pardon de Chaumont, célébré depuis l'an 1475 !


        Pour en savoir plus

        Les images amateurs, de Lumière à Youtube | Ciclic 

        Les départs en vacances à l'occasion des congés payés de l'été 1936 - Lumni | Enseignement 
         

        Si vous avez dans vos archives personnelles des photographies ou des films sur le patrimoine régional, contactez-nous!

        N.B. : Certaines étapes ont été localisées de manière approximative par Google. Pour plus de précisions, veuillez vous reporter au descriptif de chaque étape de l'itinéraire. 

          • Départ
          • Fête des jonquilles de Gérardmer (88)
          • Arrivée
          • Le camp de Natzweiler-Struthof (67)
          • Mode de transport
          • Voiture
          • Distance
          • 2081 km
          • Durée
          • 26 heure 34 minutes
      • Les Étapes de cet itinéraire
      • Etape A

        Fête des jonquilles de Gérardmer (88)

        Fête des jonquilles de Gérardmer (88)
        La célèbre fête des jonquilles de Gérardmer est célébrée depuis 1935. Au départ, il s'agit d'un événement totalement fortuit, la promotion faite autour des nouvelles festivités qui en découlent, au fort potentiel touristique, permet à la "perle des Vosges" de connaître dès ses débuts un ...
        Etape B

        Grand Pardon de Chaumont (52)

        Grand Pardon de Chaumont (52)
        La fête de la Saint-Jean, célébrée le 24 juin, est connue pour les différents brasiers qui, ici et là, illustrent l'événement. Mais il s’agit avant tout pour la ville de Chaumont de l’occasion de célébrer le “Grand Pardon”, lorsque le 24 juin tombe un dimanche. La prochaine édition de cet ...
        Etape C

        Champ de bataille du Léomont (54)

        Champ de bataille du Léomont (54)
        Moins d’une heure avant la déclaration de guerre du 3 août 1914, Lunéville essuie le premier bombardement de la Première Guerre mondiale. Dépassées par l’offensive allemande soudaine, les troupes françaises se retirent sur les hauteurs de la ville, dont la ferme sur la “colline 350”, théâtre de la ...
        Etape E

        Le château de Lunéville (54)

        Le château de Lunéville (54)
        Le château de Lunéville, plus communément appelé le “petit Versailles Lorrain”, est un pilier de l’histoire de la Lorraine. Il est construit dès 1703 par Léopold Ier, duc de Lorraine, qui compte ainsi réaffirmer sa légitimité et son prestige face au roi Louis XIV, dont les troupes occupent Nancy. ...
        Etape F

        La corrida de Toul (54)

        La corrida de Toul (54)
        En 1964, une corrida a lieu sur le parvis de l'hôtel de ville de Toul. Très peu de documents subsistent sur cet événement exceptionnel. Nous avons cependant retrouvé un film d'Emile Vernier, cinéaste amateur, immortalisant l'événement avec sa caméra 8mm.
        Etape G

        Bicentenaire du rattachement de la Lorraine à la France (54)

        Bicentenaire du rattachement de la Lorraine à la France (54)
        Louis XIV renforce considérablement la mainmise du royaume de France sur les duchés de Lorraine et de Bar au XVIIe siècle par une occupation militaire illégale de ces territoires. La Franche-Comté et l'Alsace sont par ailleurs annexées entre 1678 et 1697, ce qui permet d’enclaver la Lorraine au ...
        Etape H

        Le stock-car de Chaumont (52)

        Le stock-car de Chaumont (52)
        Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, une base américaine émerge aux environs de Chaumont. L’arrivée de militaires étrangers dans la région renforce la diffusion de la culture américaine, comme en témoigne les courses de stock-car, dont les représentations débutent en France dès 1953.
        Etape I

        Les fêtes johanniques de Reims (51)

        Les fêtes johanniques de Reims (51)
        Les fêtes johanniques de Reims ne concernent pas uniquement la "ville des sacres". Plusieurs villes célèbrent également les exploits passés de Jeanne d'Arc à travers un royaume de France fragilisé par la guerre, dont Orléans, épisode célèbre de son périple. D’autres villes la célèbrent dans le ...
        Etape D

        Le festival du houblon d'Haguenau (67)

        Le festival du houblon d'Haguenau (67)
        Au début du XIXe siècle, la pénurie de houblon incite les différents brasseurs d'Alsace à importer depuis l’étranger. François-Ignace Derendinger, restaurateur d’origine autrichienne, s’installe à Haguenau en 1802. Témoin de cette pénurie, il a l’idée d’importer des pousses de houblon de Bohème ...
        Etape J

        Le corso fleuri de Sélestat (67)

        Le corso fleuri de Sélestat (67)
        Les prémices de l'événement datent de 1927, lorsqu’un cortège fleuri modeste est organisé par le congrès des Jardins Ouvriers d’Alsace pour promouvoir la tradition maraîchère de la région. Face au succès rencontré par le cortège, le maire de Sélestat Auguste Bronner organise officiellement le ...
        Etape K

        La fête des images d'Epinal (88)

        La fête des images d'Epinal (88)
        Avant la Révolution française, Epinal produit déjà des images, notamment représentatives de la vie des Saints. Mais le mouvement révolutionnaire, chargé d’anticléricalisme, met à mal une production devenue désuète. Partout en France, les imprimeurs spécialisés dans les représentations religieuses ...
        Etape L

        Les thermes de Vittel (88)

        Les thermes de Vittel (88)
        Les thermes de Vittel dateraient de l’Antiquité, au 1er siècle après J.-C, lorsque l’empereur Vitellius, atteint de la goutte, décidait de bénéficier des bienfaits des sources de la région. Longtemps tombés en désuétude, les thermes gallo-romains ne perdurent pas. Vittel reste durant de nombreux ...
        Etape M

        La fête de la mirabelle de Metz (57)

        La fête de la mirabelle de Metz (57)
        Les origines de la mirabelle en France dateraient du XVe siècle, lorsque René d’Anjou développa quelques vergers dans le sud de la France, entre Mirabel et Mirabeau. Le fruit, originaire du Caucase, est alors appelé “prune de Mirabeau”. Mais c’est son fils, René II, qui aurait implanté les ...
        Etape N

        Le col de la Schlucht (88)

        Le col de la Schlucht (88)
        Le tourisme de plein air et de montagne commence à se développer largement à partir du XIXe siècle. La montagne, territoire dangereux et à la météo capricieuse perd de son aura mystique et inquiétante. Au contraire, elle se rapporte à certaines vertus, du à son éloignement des grandes villes ...
        Etape P

        Détente au bord de la Moselle à Pierre-la-Treiche (54)

        Détente au bord de la Moselle à Pierre-la-Treiche (54)
        Jean-Jacques Rousseau introduit très largement l’intérêt du tourisme de plein-air au XVIIIe siècle de par ses récits de voyages. Ses descriptions des paysages de montagne et des paysages ruraux permettent d’appuyer davantage sur un courant contemporain à son œuvre, celui du retour à la nature, qui ...
        Etape O

        La Fête de la Mirabelle aux "Trois Bagnoles" à Nancy (54)

        La Fête de la Mirabelle aux "Trois Bagnoles" à Nancy (54)
        La Fête de la Mirabelle de Nancy se déroule notamment au quartier des Trois-Maisons. La ville se fait alors la principale concurrente de Metz dans la célébration de cette tradition qui se veut autant festive et conviviale que grandiose et attrayante. Les deux villes rivalisent d'inventivité pour ...
        Etape Q

        Le camp de Natzweiler-Struthof (67)

        Le camp de Natzweiler-Struthof (67)
        En 1829, une auberge ouvre sur la crête du mont Louise, à 800 mètres d'altitude, le Struthof. Cette auberge, aménagée en hôtel-restaurant en 1906, permet aux touristes venus faire de la randonnée l’été ou du ski l’hiver de se loger et de se restaurer. Le lieu est idéal, il se situe le long de la ...
Recevez notre newsletter
CONTACTS

Image'Est
2 rue de Nancy
88000 Epinal

Pour toute question :
contact@image-est.fr
Téléphone : +33 (0)3 29 33 78 34

Suivez-nous sur :
  • Grand Est
  • Ministère de la Culture et de la Communication
  • CNC
  • Communauté d'Agglomération Epinal
  • Union Européenne de Développement Régional
  • Grande région
  • 2018 Année Européenne du patrimoine culturel
Mentions légales - Powered by diasite - Designed by diateam