• Votre courriel
    Votre mot de passe
Collections

Images de l'industrie

Fiche documentaire

Publié le 00

Tramway hippomobile (Nancy)

    • Auteur
    • Léopold POIRE
    • Ayant Droit
    • Francine CHARMONT
    • Déposant
    • Francine CHARMONT
    • N° de photo
    • FI-0574-0008
    • Coloration
    • Noir & Blanc
En mars 1874, un décret déclara d'utilité publique une ligne de tramway à traction animale, longue de cinq kilomètres, reliant Maxéville (brasserie) à Bonsecours. La ligne 1 traversait Nancy du nord au sud par la rue de Metz, le cours Léopold, la rue Saint-Dizier et l'avenue de Strasbourg. A cette époque, il n'y avait aucun arrêt. Le véhicule, surnommé " tramway à crottin ", circulait au petit trot et s'arrêtait à la demande. Le service était assuré de 7 heures du matin à 8 heures du soir. Le coét du voyage était de dix centimes. Exceptionellement, l'attelage comportait deux chevaux. Chaque véhicule était confié à deux agents : le cocher, vtu d'un manteau de fourrure (appelé " peau de bique "), commandait le cheval et le receveur, chargé de la perception du montant de la course, donnant le signal du départ et des arrts (Jean Guillemin, Nancy les années Tram 1874-1958, p.5-7). Cette photographie rappelle un dessin de Léon Voirin en 1886 qui a fait l'objet d'une édition en carte postale. On remarquera la présence du Café de la Monnaie (rue de la Monnaie) qui sera détruit pendant la Premire Guerre mondiale.
Commentaire(s)
Lieux
Autres résultats
Ma recherche en coursSauvegarder ma recherche
Recevez notre newsletter