• Votre courriel
    Votre mot de passe
Collections

Images de l'industrie

Fiche documentaire

Publié le 00

Site des fours à chaux (Haudainville)

    • Auteur
    • ANONYME
    • Ayant Droit
    • Michel PARISOT
    • Déposant
    • Michel PARISOT
    • N° de photo
    • FI-0825-0085
    • Coloration
    • Noir & Blanc
Vue aérienne du site des fours à chaux d'Haudainville (Meuse). Légèrement sur la gauche, les fours et leurs cheminées et dans le prolongement vers la droite, l'aire de charbon, les bureaux, les silos, les garages, la cantine, les concasseurs secondaire et primaire. En pointillé, les transporteurs aériens, charbon et chaux. En 1904, Henri Wouters, ingénieur des Arts et Manufactures et un groupe d'agriculteurs créent l'usine des fours à chaux d'Haudainville constituée de trois fours verticaux d'une hauteir de 8 mètres. Ils sont alimentés en calcaire et charbon par 8 wagonnets " Decauville ". Les carriers abattent les blocs de pierre à la barre à mine, les cassent à la masse et chargent les wagonnets à la fourche. En 1905, on construit 5 nouveux fours et des téléphériques à chaux et à charbon. Le transporteur charbon de 800 m de longueur relie le canal de l'Est à l'usine. Les péniches sont déchargées à la main. Durant la Grande Guerre, l'usine cesse son activité, les carrières servant de dépôt d'obus. En 1921, une grue pivotante est installée pour le déchargement des péniches. En 1928 a lieu la fusion avec les Hauts Fourneaux de la Chiers dont le siège est à Longwy. L'usine se mécanise (locos-tracteurs diesel, ateliers de réparations, silos à calcaire et broyeurs). On utilise les premiers explosifs en carrière en 1948. De nouveaux engins de carrière voient leur apparition en 1956 (camions, chargeurs). L'usine se modernise en 1957 avec l'installation de concassage, criblage et stockage. En 1959, on surélève 10 fours. La production passe de 900 à 1650 m3. La modernisation se poursuit avec de nouveaux équipements en 1975 (chargeur, pelle, camions, compresseur...), l'abandon du charbon au profit du gaz et l'installation de deux fours double cuves "Maerz" en 1976. En 1979, c'est la fusion avec Usinor et en 1985, l'usine est absorbée par Unimétal. La fermeture a lieu en 1987
Commentaire(s)
Lieux
Autres résultats
Recevez notre newsletter