• Votre courriel
    Votre mot de passe
Collections

Images de l'industrie

Fiche documentaire

Publié le 13 mai 1900

Fabrication des balles à jouer à Ham-sur-Heure (Belgique)

Enquête du Musée de la Vie wallonne consacrée aux étapes de la fabrication artisanale des petites balles à jouer, formées de déchets de peau enveloppés dans un carré de jute, le tout enserré dans des tours de fil de chanvre, finalement recouverts de peau. Cette activité féminine est pratiquée à domicile, chez Madame Wauthier et chez ses ouvrières, à Ham-sur-Heure en 1952.

Ce travail artisanal est un métier d’appoint pour beaucoup d'habitants de la commune. Les femmes qui font l’intérieur des balles ("boulots") s’appellent des « bouloteuses ». Celles qui les couvrent de peau ce sont des « couseuses ».

Chez le fabricant, on débite les peaux de mouton qui serviront à couvrir les balles, ainsi que le fil nécessaire à la couture. La couseuse. Elle moule à nouveau les balles pour supprimer les renflements des coutures.

Un jeune garçon applique un cachet d’identification sur chaque balle. Fabrication des balles dures et demi-dures. Les boulots sont mis à sécher.

Fabrication des boulots FNP.

Quelques balles achevées de types différents

Ce film, fruit d'un travail de collecte de mémoire remarquable, est issu des riches fonds du Musée de la Vie wallonne à Liège (Belgique). Sa diffusion sur notre site s'inscrit dans le cadre du projet Interreg Pierres Numériques.

Numéro d'inventaire du Musée: 8000140

Commentaire(s)
Lieux
Autres résultats
Ma recherche en coursSauvegarder ma recherche
Recevez notre newsletter