• Votre courriel
    Votre mot de passe
Collections

Images de l'industrie

Fiche documentaire

Publié le 00

Façades du magasin Emile Remoissenet (Metz)

    • Auteur
    • Léopold POIRE
    • Ayant Droit
    • Francine CHARMONT
    • Déposant
    • Francine CHARMONT
    • N° de photo
    • FI-0574-0063
    • Coloration
    • Noir & Blanc
    • Support original
    • Photographie Positive
Façades du magasin de M. Emile Remoissenet, opticien, constructeur, installé à l'angle de la rue Fournirue et de la rue de la Princerie à Metz (Moselle). Dans son article sur " La correction de l'astigmatisme par le colonel Goulier à Metz, en 1852 " (Mémoires de l'Académie nationale de Metz, 1954-55, p. 91-96), Paul Jeandelize rappelle les liens qui unissaient Emile Remoissenet et la maison Bellieni. A la fin du XVIIIe siècle, de nombreuses maisons d'optique venant de la région du lac du Côme en Italie sont installées à Metz. La famille Bellieni s'y établit en 1793 sous le nom de Schiavetti-Bellieni, en Fournirue, après s'être associée à un parent Schiavetti et fonde une maison d'optique qui sera reprise par le fils de Bellieni, Charles Bellieni. En 1881, Charles s'installe rue de la Pépinière à Nancy mais il meurt en octobre de la même année. Son fils, Henri, né à Metz le 3 octobre 1857, prit alors la direction de la maison et se fixa place Carnot en décembre 1882. La direction de la maison d'optique de Metz est alors confiée à Emile Remoissenet, oncle de Henri Bellieni. De nombreux opticiens de Metz étaient également des constructeurs d'appareil et C. M. Goulier (1818-1891), militaire et professeur de géodésie et de topographie à l'Ecole d'Application de Metz, les sollicitera notamment pour la fabrication de différents instruments. Goulier était très lié à Bellieni
Commentaire(s)
Lieux
Autres résultats
Ma recherche en coursSauvegarder ma recherche
Recevez notre newsletter