• Votre courriel
    Votre mot de passe

Patrimoine

Fiche documentaire

Publié le 00

Ancienne église de Maxéville (manuscrit Morius 84)

    • Auteur
    • Victor HUEL
    • Ayant Droit
    • PAROISSE SAINT-JEAN BOSCO
    • Déposant
    • Bruno HOUPLON
    • N° de photo
    • FI-0857-0075
    • Coloration
    • Noir & Blanc
    • Support original
    • Dessin
Dessin de l'ancienne église de Maxéville (Meurthe-et-Moselle) extrait du manuscrit Morius 84 intitulé " Notes pour servir à l'histoire des environs du Faubourg des Trois-Maisons - La Gueule-le-Loup - Malzéville - Maxéville - Procès Petit Florentin - Mines - Châteaux - Usine - Chemin de fer de ceinture - Pénitencier - Église de Maxéville ". Édifiée au début du XVe siècle, cette église sera démolie en juillet-août 1889 comme le précise Joseph Morius sur le feuillet 47 de son manuscrit. Ce dessin, réalisé par Victor Huel que J. Morius a rencontré, est fidèle à la réalité et peut être comparé avec un cliché rare (voir FI-0437-0037). Dans deux articles du 17 juillet et 30 août 1889, reproduits dans le manuscrit Morius, on y apprend que les vitraux de l'ancienne église ont été donnés au Musée lorrain. Une note manuscrite de Morius présente ainsi l'édifice disparu : " Église de Maxéville - 1839. Remarquable par sa position à mi-côte assez loin du village (333 mètres). Elle s'élève sur une espèce de terrasse qui domine au loin la vallée de la Meurthe et autour de laquelle des restes d'anciens remparts - fossés qui indique les défenses d'une maison forte. C'est peut-être un vieux château que cette tour servant aujourd'hui de clocher ". Il ajoute " On regrette la démolition de l'ancienne église pour agrandir le cimetière ". Entre 1860 et 1880, le cimetière n'a cessé d'être agrandi, d'abord tout autour de l'église, puis au nord et au sud. Cet agrandissement n'épargnera pas l'église.
Commentaire(s)
Lieux
Autres résultats
Recevez notre newsletter