• Votre courriel
    Votre mot de passe
Itinéraires
Itinéraires
Etapes d'itinéraire
      • Etape T
      • Saline d'Haraucourt

      • LA ROUTE DU SEL EN LORRAINE

      • Par Raphaëlle GAILLARD-MUSSOT, Directrice de la Maison du Sel, Communauté de Communes Seille et Grand-Couronné.

        L’étape Haraucourt se découvre autour de deux lieux incontournables.
          • rue des écoles
          • 54110 Haraucourt ( 54 )
          • France
          • Lon. 6.363269799999999
          • Lat. 48.6612929
      • La Maison du sel

        Vue extérieure de la Maison du sel, Haraucourt, Crédit photo Mathieu ROUSSEAU – Maison du Sel 

        Au centre du village d’Haraucourt, dans un bâtiment aux formes résolument contemporaines, la Maison du Sel présente une exposition permanente qui permet de découvrir l’exploitation du sel en Lorraine et les milliers d’usages directs ou dérivés de l’or blanc. 

        Depuis plusieurs millénaires, le sel est en effet l’une des plus grandes richesses de notre région. 

        L’immense gisement salifère présent en Lorraine s’est formé, il y a plus de 200 millions d’années par évaporation d’une mer ancienne, la « Mer Germanique ». 

        Produit dès l’âge du fer dans la vallée de la Seille (en Moselle) par la technique du briquetage, ce précieux minéral n’est désormais plus qu’exploité dans le bassin de la Meurthe à Varangéville, Dombasle, Laneuveville-devant-Nancy mais aussi et surtout dans de nombreuses communes rurales alentours. 

        Deux techniques sont aujourd’hui utilisées pour extraire le sel du sous-sol : la technique de la mine sèche à Varangéville et la technique des sondages de dissolution qui consiste à injecter de l’eau dans la couche de sel pour remonter de la saumure. 

        C’est précisément cette exploitation contemporaine que vise à faire découvrir la Maison du sel au plus large public, aussi bien par son exposition permanente que par ses animations. 

        Tout au long de l’année, elle accueille des groupes adultes et scolaires, ainsi que des individuels et propose 4 à 5 temps forts événementiels (les Estivales, les Journées Européennes du Patrimoine, la Fête de la Science, Halloween…).

        Vue intérieure de la Maison du Sel, crédit photo Maison du Sel 

        Pour en savoir plus : 
        www.lamaisondusel.fr
        Tél. : 03 83 30 15 15 


        L’observatoire des effondrements salins

        Vue aérienne des effondrements salins Solvay, Haraucourt, crédit photo Odile HASSER – La Maison du Sel 

        Non loin de la Maison du Sel, entre Haraucourt et Buissoncourt, un paysage surprenant est visible et accessible depuis un observatoire aménagé par la Communauté de communes Seille et Grand-Couronné : jumelles panoramiques, panneaux d’interprétation, abri, tables de pique-nique. 

        Jumelles panoramiques- Observatoire des effondrements salins d’Haraucourt – crédit photo La Maison du Sel 

        D’immenses zones bordées de hautes falaises et remplies d’eau s’offrent ainsi au regard des visiteurs. Ici rien de naturel puisqu’il s’agit d’un paysage récent et transformé par l’industrie du sel. 

        Falaises des effondrements salins d’Haraucourt, crédit photo Jean-Loup de Sauverzac - Maison du sel 

        C’est la soudière Solvay de Dombasle qui exploite ce site depuis 1902 pour sa production de carbonate et bicarbonate de sodium. 

        A partir de 1936, elle y développe une technique particulière qui lui est propre en vue d’y extraire le sel sous forme de saumure (eau à forte concentration en sel) : les pistes de sondage.   

        Cette technique consiste à exploiter toute l’épaisseur du gisement et à effondrer volontairement les terrains de surface. Les premiers effondrements interviennent alors en mai 1950 ; au départ, les cavités sont systématiquement remblayées par des boues calcaires avant d’être laissées remplies en eau. 

        Le paysage visible depuis l’observatoire correspond à l’effondrement casi complet de plusieurs pistes sur près d’1,2 kilomètres.

        Depuis sa mise en exploitation, la concession d’Haraucourt a connu son pic de production en 1974 avec plus d’1 500 000 tonnes extrait puis s’est maintenue à plus d’1 000 000 par an jusqu’à la fin des années 1990. Depuis 2004, la production annuelle est restée très faible et n’est maintenue qu’en soutien de la concession toute proche de Cerville-Buissoncourt ouverte en 1994 qui a pris le relai. 

        Au total depuis 1904, ce sont près de 81 000 000 de tonnes de sel qui ont été extraites du sous-sol de la concession d’Haraucourt ! 

        Ce paysage complètement « bouleversé » a généré un nouvel écosystème favorable à la faune aquatique ou de milieu humide et notamment à de nombreuses espèces d’oiseaux.  

        Pour connaitre les conditions de visite de l’Observatoire : 
        www.lamaisondusel.fr 
        Tél. : 03 83 30 15 15 

        Abri et panneaux d’interprétation - Observatoire des effondrements salins d’Haraucourt – crédit photo La Maison du Sel 
      • Les médias de cette étape
      • Aucun résultat
Recevez notre newsletter