• Votre courriel
    Votre mot de passe
Itinéraires
Itinéraires
Etapes d'itinéraire
      • Etape T
      • L'Eclair de l'Est

      • COEUR DE VILLE - NANCY

      • Le 11 novembre 1905, paraît le premier numéro d’un nouveau quotidien à Nancy, L’Éclair de L’Est « qui succédait au défunt Libéral » rappelait un article de L’Est républicain du 12 novembre 1905. À ses débuts, ce nouvel organe de presse, d’obédience cléricale était installé 3, rue du Manège avant de s’implanter quelques années plus tard sur l’actuelle place Carnot, à proximité des établissements Bellieni.
      • L'Eclair de l'Est
        • Photogramme extrait du documentaire de Pierre Claudin et Charles-André Doley réalisé en 1929 © Image'Est
          • 3, place Carnot
          • 54000 Nancy ( 54 )
          • Lon. 6.177699452639786
          • Lat. 48.69275783969571
      • L’Éclair de L’Est fut fondé avec le concours effectif de la Maison de la Bonne Presse et de La Croix de Paris et à un niveau local avec l’aide de représentants de la municipalité nancéienne. Il a compté parmi ses fondateurs, actionnaires et défenseurs, François de Wendel, Ruttinger (adjoint au maire de Nancy), Paul Sordoillet, qui dirigera ce journal de 1905 à 1934, Émile Meyer, qui succédera à P. Sordoillet de 1934 à 1940 et de 1944 à 1948), René d’Avril (Léon Malgras) et Pierre André, député de Meurthe-et-Moselle. Rappelons, que le premier directeur du journal, Paul Sordoillet (18..-1934), était auparavant imprimeur, puis tenait la Librairie Paul Sordoillet (7, place Stanislas). Il était également l’ancien directeur du Courrier de Meurthe-et-Moselle et avait travaillé un temps chez Berger-Levrault en 1872 et de janvier 1890 au mars 1907.

        En 1907, l’imprimerie du journal se trouve toujours rue du Manège tandis que l’administration se déplace au 3, place Carnot. Le même bâtiment abritera plusieurs publications religieuses de la « Bonne Presse ». Durant la Première Guerre mondiale, le journal subit toutes les privations d’un conflit au même titre que ses confrères et joue son rôle de propagande.

        En juillet 1922, l’immeuble de la place Carnot est modifié par l’entrepreneur A. Gény sur les plans de l’architecte Alexandre Mienville. Il est question également d’aménager un grand hall pour le public, une salle de lecture et d’exposition. En comparant les deux clichés du même établissement à quelques années d’intervalles, on se rend compte d’importantes modifications. Sur le cliché de H. Bellieni, bien que la partie inférieure de la façade soit masquée par le passage d’un tramway, on distingue nettement les inscriptions « Imprimerie Héré » et « L’Éclair de l’Est » sur une façade sobre divisée par de simples rangées de fenêtres . Sur l’illustration extraite du film de 1929, on note l’ouverture en façade d’une grande baie cintrée pratiquée en 1922 et un fronton supérieur sur lequel trône le titre du journal. Ces clichés rappellent que les maisons édifiées autrefois sur l’ancienne place de Grève créée au XVIIIe siècle devaient à l’origine restées identiques, ce qui sera de moins en moins respecté avec le temps ! C’est ce que rappelle un article paru dans L’Immeuble et la construction dans l’Est en mai 1924 :

         «  L’ensemble de la Salle des Dépêches est parfait, très luxueux et de grand style. La seule critique que les Nancéiens ont faite, c’est l’architecture du second étage et le fronton du sommet. L’harmonie de la place eut exigé une concordance avec les maisons voisines, au moins comme hauteur. Mais cette critique d’extérieur est peu de chose en présence des beaux résultats dans ce vieil hôtel qui dessert tous les services de notre confrère quotidien ».

        Au début des années vingt, malgré le rachat du quotidien spinalien en 1924, Le Télégramme des Vosges, le journal est confronté à de graves difficultés financières et des problèmes de diffusion. Bien des journaux disparaissent avec les conflits ou dans les années qui suivent. Après la Deuxième Guerre mondiale, deux quotidiens résistent en Meurthe-et-Moselle : L’Est républicain et L’Éclair de L’Est.

        Ce dernier devait cesser de paraître comme le précise Jérôme Estrada : « La Deuxième Guerre mondiale lui portera un coup fatal : en 1949, un accord interviendra avec L’Est républicain pour l’édition d’un journal du dimanche sous le titre de Dimanche-Éclair. En 1962, le journal cèdera la place à L’Est Républicain Dimanche. La société de l’Est Éclair est alors dissoute ».

        On pourra également regarder sur ce site les rares images animées issues d’un documentaire muet de 1929 réalisé par Pierre Claudin et Charles-André Doley, intitulé « Sociétés industrielles de Nancy » qui illustre la façade de L’Éclair de l’Est.

        Ph. H. Bellieni après 1905 © Coll. Jacqueline Ritter 

         

        REPÈRES CHRONOLOGIQUES

         • 1905 : création du journal

        • 1920 : agrandissement des locaux et achat d’une nouvelle rotative

        • 1922 : modification de la façade du bâtiment 3, place Carnot

        • 1924 : le journal rachète le quotidien, Le Télégramme des Vosges.

        • 1925 : L’Éclair de l’Est  " passe entre les nains du groupe Gouvy, Georgel, de Wendel, Marin, De Ferry, Didelon, qui administraient précédemnent L'Impartial de I'Est "

        • 1934 : mort de Paul Sordoillet

        • 1949 : disparition du journal et parution de Dimanche-Éclair jusqu’en 1962

        • 1962 : dissolution de la société L’Éclair de l’Est

        • 1964 : réaménagement des locaux pour le magasin Guérineau

         

        SOURCES BIBLIOGRAPHIQUES

        •  Les Quotidiens lorrains d’expression française pendant l’entre-deux-guerres (1919-1939) / Jérôme Estrada de Tourniel. – Metz : Université de Metz, 1994. – 2 vol. (637 f.) ; 30 cm.

        • L’Est républicain, 12-11-01905, 28-07-1907, 4-03-1908, 25-10-1934

        L’Immeuble et la construction dans l’Est, 21-06-1896, 24-09-1922, 30-07-1922, 18-05-1924, 31-10-1934

        • Annuaire de Lorraine : Meurthe-et-Moselle. – Nancy : A ; Humblot et Cie, 1930. – XXVIII-1177 p., plans.

        • Nancy-Artiste, 27-09-1883

      • Les médias de cette étape
      • Aucun résultat
Recevez notre newsletter