• Votre courriel
    Votre mot de passe
Itinéraires
Itinéraires
Etapes d'itinéraire
      • Etape P
      • Fabrique de confitures

      • COEUR DE VILLE - NANCY

      • Si l’on ignore l’année de fondation de cette modeste fabrique de confitures au 19, rue Saint-Julien comme le signale une carte postale publicitaire de l’époque, on sait qu’un certain Charles Robardelle (1866-1933), négociant à Nancy, la dirigeait. Peu de choses sont connues de sa biographie sinon qu’il change de patronyme par jugement du Tribunal civil de Provins du 4 janvier 1894. Il ne s’appellera plus « Cucu » mais Robardelle..
      • Fabrique de confitures
        • Ph H. Bellieni - Stand de la Maison Robardelle de Nancy à l'Exposition de 1909 © Coll. Anne Walther
          • 19, rue Saint-Julien
          • 54000 Nancy ( 54 )
          • Lon. 6.184830000000034
          • Lat. 48.6909473
      • Son nom est cité pour la première fois dans le journal L’Est républicain en 1905 en tant que secrétaire d’une société colombophile « Les Éclaireurs de Nancy ». Une autorisation de travaux au 19, rue Saint-Julien accordée en juillet 1908 à propos de l’ouverture d’une porte charretière pourrait laisser entendre une bonne marche des affaires. D’autant qu’en 1909, M. Robardelle dirige deux magasins situés 26, rue Saint-Georges et 48, rue Jeanne d’Arc. Il était dépositaire à Nancy de la célèbre marque « Félix Potin » et participera à l’Exposition Internationale de l’Est de la France à Nancy en 1909 où il remportera une médaille d’or. Au début des années 10, un certain Louis Dixneuf reprend les affaires de la Maison Robardelle.

        Fabrique de confiture rue Saint-Julien © Coll. Pierre Boyer

        En septembre 1915, le magasin de la rue Saint-Julien est touché par un bombardement aérien qui blesse mortellement une ouvrière de la fabrique. En 1916, un avis de décès paru dans L’Est républicain nous apprend que Charles Robardelle ne tient probablement plus cette fabrique de confitures puisqu’il est cité comme « ancien négociant, juge suppléant au Tribunal de commerce, président du Conseil des prud’hommes ».

        A ses débuts, cette modeste fabrique de confitures de la rue Saint-Julien a dû fonctionner sous la dénomination commerciale « Maison Charles Robardelle », puis sous l’enseigne « Louis Dixneuf » au moins jusqu’à la fin des années 1920 et enfin « Au Vieux Gourmet ».

        Lors de son décès en juillet 1933, ses multiples fonctions rappellent une vie bien remplie : « Ancien négociant, administrateur de la Banque de France, Chevalier de la Légion d’honneur, membre de la Chambre de Commerce, ancien président du Tribunal de Commerce, administrateur de l’Institution des Jeunes Aveugles, président du Conseil d’administration des restaurants économiques de Nancy, trésorier de l’Union des femmes de France ».

        Blaise AURORA, chef de projet (Image'Est)

         

        REPÈRES CHRONOLOGIQUES

        • Entre 1880 et 1900 ( ?) : création d’une fabrique de confiture rue Saint-Julien

        • 1909 : Charles Robardelle tient deux magasins de vente à Nancy

        • 1911 ( ?) : Louis Dixneuf reprend la Maison Robardelle

        • 1915 : bombardement de l’atelier rue Saint-Julien

         

        SOURCES BIBLIOGRAPHIQUES

        • L’Est républicain, 12-03-1905, 16-09-1915 ; 4-11-1916, 3-07-1933

        • Bulletin trimestriel de la Société industrielle de l’Est, oct.-déc. 1929, p. 111

        • Revue générale de l'Exposition de Nancy, 1909, et palmarès de la section industrielle de l'Est... Publié par les soins de la Société industrielle de l'Est, 1910.

        • L’Immeuble et la construction dans l’Est, 12 juillet 1908.

        http://www.culture.gouv.fr/LH/LH190/PG/FRDAFAN83_OL2343019V001.htm

        Stand de la Maison Robardelle de Nancy à l'Exposition de 1909 © Coll. Brigitte Caquelin
      • Les médias de cette étape
      • Aucun résultat
Recevez notre newsletter