• Votre courriel
    Votre mot de passe
Itinéraires
Itinéraires
Etapes d'itinéraire
      • Etape Q
      • Château-Salins

      • LA ROUTE DU SEL EN LORRAINE

      • Par Michel Dequéant.

        Fait partie du Saulnois. 
        Coordonnées : 48°49’21’’ Nord ; 6°30’31’’ Est.
        Son administration était installée rue de la Gare débaptisée rue Solvay le 6 octobre 1905, à Château-Salins (Moselle).    
      • Château-Salins
        • Rue Solvay à Château-Salins / Ph. D. Delboy – (Coll. M. Monneret - Image’Est – FI-0189-0003)
          • Rue de la Gare
          • 57170 Château-Salins ( 57 )
          • France
          • Lon. 6.457001099999999
          • Lat. 48.7833492
      • ORIGINES

        Plan de la saline ducale – Coll. Les Amis du Saulnois

        1340 : Isabelle d’Autriche veuve de Ferri IV fait exploiter la source salée qui descendait de Coutures. Elle met en commun son puits aves celui de Salonnes.

        1348 : l’évêque de Metz, Ademare détruit la forteresse abritant la saline.

        1381 : l’évêque Thierry et les ducs de Bar et de Lorraine comblent les deux puits.

        1826 : nouveau comblement des deux puits et fin définitive de la saline.
        19 janvier 2012 : incendie du dernier vestige de cette saline ducale, puis, royale.

        CONCESSIONS

        1899 – demande de sondage de M. Tillement. - Archives départementales de Meurthe-et-Moselle.

        1885 : plusieurs concessions de sel de 200 ha chaque sont octroyées à la Société en Commandite par Action Claude Tillement & Compagnie par la Lorraine annexée.

        1889 : octroi d’un emprunt hypothécaire, demandé par C. Tillement afin de construire une saline et une soudière, et de porter la guerre du sel et de la soude en France. Il acquiert une promesse de vente de la concession des Haras. Il demande alors à son fils Gabriel, citoyen français, de demander la concession de Buissoncort. 

        Cette demande sur le point d’aboutir, la Société Solvay et Cie en prit ombrage et traita avec les consorts Tillement qui leur cédèrent la concession et sondages de Buissoncourt et vendaient à la Deutsche Solvay Werke leur part de Château-Salins, plus une énorme plus-value.

        • Salines et soudières de Château-Salins / Anonyme – Coll. Image’Est

        • Deutsche Solvay Werke

        SALINE

        • Vue de la nouvelle saline.

        • Salines et soudière de Château-Salins vers 1900 / Anonyme – Coll. G. Aiguier - Image’Est (FI-0004-0015)

        1893 : construction d’une nouvelle saline (avec soudière) en dehors de l’agglomération.

        1900 : la Société Solvay achète les parts de la Société Tillement.

        Août 1914 : les deux usines sont détruites au cours de l’offensive Française.  

        • Plan de la nouvelle saline.

        • H.P.S. - Bâtiment ferroviaire rescape des bombardements.

        Novembre 1944 : fin de la saline et de la soudière rasées par les bombardements américains.

        CHRONOLOGIE DE LA SALINE DE CHÂTEAU-SALINS

        • 1340 – 1826 : saline ducale, puis, royale au centre ville.
        • 1885 : demandes de concessions.
        • 1893 : construction de la saline et de la soudière.
        • 1900 : Solvay devient propriétaire par achat de parts.
        • Août 1914 : usines détruites.
        • Novembre 1944 : usines bombardées.  

        SOURCES BIBLIOGRAPHIQUES ET ICONOGRAPHIQUES

        • Association Les AMIS du SAULNOIS. Du 24 mars 2012.
        • Les Amis du Saulnois et de son patrimoine (www.patrimoine-naturel-historique).
        • Rapport de l’ingénieur des Mines n°1182, du 1er octobre 1904.
        • Archives départementales de Meurthe-et-Moselle.
        • Archives personnelles Michel Dequéant.
      • Les médias de cette étape
      • Aucun résultat
Recevez notre newsletter