• Votre courriel
    Votre mot de passe
Itinéraires
Itinéraires
Etapes d'itinéraire
      • Etape C
      • André

      • COEUR DE VILLE - NANCY

      • « Nancy est la ville-mère de la fabrication de la chaussure » rappelait un article de L’Immeuble et la construction dans l’Est en 1903. Malgré l’existence de nombreuses entreprises spécialisées dans ce domaine au XIXe siècle à Nancy, la société des chaussures André a su s’implanter fortement intra-muros au fil des décennies.
      • André
        • Vue aérienne de l'usine des chassures André, avenue Milton en 1917 © Coll. J.-L. Burtin- E. Friant (FI-0267)
          • 122, quai Claude Le Lorrain
          • 54000 Nancy ( 54 )
          • Lon. 6.169187999999963
          • Lat. 48.700563
      • En 1892, l’industriel Fabius Henrion (1859-1941) fait construire par France-Lanord & Bichaton au n°122, quai Claude le Lorrain à Nancy, une première usine de petit matériel électrique qui disparaît rapidement en raison des plaintes du voisinage. Ce dernier fera fortune dans une nouvelle usine qu’il implantera à Pagny-sur-Moselle. Quelques années plus tard, ces mêmes locaux subissent quelques transformations pour devenir une entreprise de fabrication de chaussures dirigée par Albert et Jérôme Lévy, probablement vers 1896.

        C’est en 1904, que l’appellation « André » voit le jour. Le nom de cette marque est détenu par deux magasins parisiens rapidement rachetés par les deux associés. Le succès est au rendez-vous et la marque «  André » sera très vite adoptée par tous les magasins de la firme. On en dénombre douze en 1906, ils seront plus d’une cinquantaine en 1914, dont la moitié implantée dans la capitale. En 1932, la marque voit la naissance d’un slogan publicitaire qui fera date « André, le chausseur sachant chausser ». Des 135 magasins dénombrés en 1935 en France, la firme accroit sa production avec  3,5 millions de paires de chaussures en 1958 et 10 millions en 1978 !

        Usine des chaussures André, quai Claude le Lorrain en 1990 © Région Grand Est - Inventaire Général / Ph. T. Grandjean - IVR41_905403593X

        A Nancy, la société André disposait de quatre usines de fabrication à différentes adresses (21, rue de l’Abbé Gridel ; 122, quai Claude le Lorrain ; 23, rue de la Salle ; 2, avenue Milton). Une vue aérienne rare de 1917 (voir Coll. J.-L. Burtin- E. Friant (FI-0267) montre les bâtiments de l’usine André au 2, avenue de Milton avec ses toitures à redans que l’on retrouve également quai Claude le Lorrain. Il est probable que l’actuel bâtiment rectangulaire aux grandes baies vitrées de l’avenue Milton, que l’on identifie distinctement sur la vue aérienne de 1917, faisait partie de la société André.

        Usine des chaussures André, quai Claude le Lorrain en 1990 © Région Grand Est - Inventaire général / Ph. T. Grandjean - IVR41_905403594X

        Entre 1912 et 1920, l’usine du quai Claude le Lorrain est agrandie et partiellement reconstruite probablement par l’architecte  nancéien Émile André (1871-1933). L’Inventaire Général du Patrimoine culturel (Nancy) dispose d’une série intéressante de clichés sur les bâtiments situés à l’angle du 2, rue Alfred Mézières (vestiges de l’usine Fabius Henrion) et 122, quai Claude le Lorrain illustrant les ateliers de fabrication (intérieurs et extérieurs) qui rappellent l’importance de l’usine.

        Atelier des chaussures André, quai Claude le Lorrain en 1990 © Région Grand Est - Inventaire Général / Ph. T. Grandjean - IVR41_905403604X

        La fabrication des chaussures sur ce site cesse en juin 1990 et l’usine est détruite en octobre de la même année. Mais, le souvenir de cette fabrique est resté ancré dans la mémoire des habitants du quartier, qui la surnommait « la godasse » et notamment dans celle de jeunes écoliers, souvent « menacés » d’y aller travailler lorsque les résultats scolaires ne suivaient pas !

        © Ph. Jean-Jacques Puton - Sortie d'usine des Chaussures André en 1955 rue de l'abbé Gridel à Nancy (FI-0634-0007)

         

        REPÈRES CHRONOLOGIQUES

        • 1892 : construction d’une première usine dédiée à la fabrication de matériel électrique

        • 1896 : lancement de la fabrication de chaussures à Nancy

        • 1912-1920 : agrandissement  et reconstruction par l’architecte  nancéien Émile André

        • 1990 : cessation de l’activité en juin et destruction de l’usine en octobre 1990

         

        SOURCES BIBLIOGRAPHIQUES

        • André, le chausseur sachant chausser : Livret d’accueil [à l’attention du personnel des usines de Nancy et Blainville. – Société Anonyme des Chaussures André, 1966. – 24 p.

        • André, le chausseur sachant chausser / Jean-Noël Caussil (https://www.lsa-conso.fr/andre-le-chausseur-sachant-chausser)

        • Le cinéma a cent ans – Fabius Henrion / article de Michel Ney, pp. 339-341

        • Nos villages lorrains, P 9825-9826

        • L’Immeuble et la construction dans l’Est, n°2 (10 mai 1903)

      • Les médias de cette étape
      • Aucun résultat
Recevez notre newsletter