• Votre courriel
    Votre mot de passe
Education
Ressources
Boîte à outils
      • Atelier
      • La malle cinéma d'Image'Est

      • Nuit de la lecture 2021 au collège de Dompaire

      • La malle cinéma d'Image'Est
      • Restitution de l’atelier Malle Cinéma d'Image'Est durant La Nuit de la Lecture, le 29 janvier 2021

        La Nuit de la lecture a été créée en 2017 par le ministère de la Culture pour célébrer le plaisir de lire et démocratiser l’accès à la lecture.

        Réinventer le monde, rêver d’aventures, s’évader, voyager, découvrir d’autres horizons tout en restant immobile… Grâce à la lecture, tout devient possible ! Cette année, la manifestation s’est articulée autour du thème « Relire le monde » et a célébré la lecture sous toutes ses formes via des animations in situ, mais aussi des initiatives digitales pour tous les publics. Relire le monde, c’est aussi relier le monde.

        Image’Est, pôle régional d’éducation aux images, a d’abord été un peu surpris d’être associé par le Collège de Dompaire à ce type d’événements lié au monde du livre plus qu’à celui du cinéma avant de trouver un moyen de se l’approprier. En créant la Malle Cinéma d’Image’Est, nous avons voulu rebondir sur l’idée de « relire le monde » en travaillant à partir de nos fonds d’archives amateurs, de nos collections de matériels de prise de vue anciens et de divers formats de films sur pellicule.

        Cet atelier propose de comprendre comment la technologie cinéma s’est créée, comment les images sont « lues » pour créer l’illusion du mouvement tout en présentant des images amateurs du passé qui jouent avec ce mode de lecture pour créer les premiers « effets spéciaux ». Il permet également de lier ces images anciennes aux pratiques actuelles des réseaux sociaux.


        effectif /durée du projet

        Une séance avec la malle cinéma dure environ une heure et s’adresse à un public d’une vingtaine de jeunes maximum. Il peut être adapté à différents âges. 

        L’atelier s’articule en 2 parties.

        La première partie fonctionne un peu comme une enquête. Les différents éléments contenus dans la malle sont découverts et questionnés afin d’aborder les points suivants : l’invention du cinéma, le fonctionnement d’une caméra mécanique, l’évolution des différents formats de pellicule, la projection et la différence entre les pratiques amateurs et les pratiques professionnelles.

        La malle contient : des caméras 35mm, 9,5mm et 8 mm, des bobines de films 70mm, 35mm, 16mm, 9,5mm et 8mm, une visionneuse 8mm et une colleuse en bois.

        Durant la deuxième partie, différents films d’archives des fonds Image’Est sont visionnés (voir des exemples de films ici). L’idée est ensuite d’échanger sur leur fabrication en s’appuyant sur les informations transmises dans la première partie de l’atelier, puis de discuter leur thématique. Le cinéma amateur représente souvent des proches, des moments importants de la vie, des événements exceptionnels…. Cela permet à la fois de discuter de moments historiques en lien avec le territoire et de les associer à ce que les jeunes filment aujourd’hui. Il y a souvent plus de points communs qu'on ne le croit. L’échange peut également aborder la question de la mémoire et des traces passées et présentes que nous laissons autour de nous.

      • Publié le 12/02/2021
Recevez notre newsletter