• Votre courriel
    Votre mot de passe
Education
Ressources
Boîte à outils
      • Dossier pédagogique
      • Affiche de La Croix rouge américaine

      • Dossier pédagogique réalisé par Marie-Christine Bonneau-Darmagnac, enseignante d'histoire-géographie
      • Affiche de La Croix rouge américaine
      • Cette affiche américaine est réalisée par James Montgomery Flagg, peintre très connu pour les nombreuses affiches qu’il a créées. Il est l’auteur de 46 affiches destinées à soutenir l’effort de guerre américain. Il est notamment l’auteur de celle où il encourage les Américains à s’engager dans l’armée en 1917 pour venir se battre en Europe. Il utilise la figure d’Oncle Sam et le slogan « I want you for US army ». Il est aussi un illustrateur très sollicité par la presse magazine (Harper’s Weekly, Cosmopolitan, Red Cross magazine). Il a également réalisé des films pour le Corps des Marines et la Croix Rouge. Pour ceux qui achetaient des Liberty Bond de 1000 dollars, il leur offrait de faire un portrait gratuit. L’engagement de James Montgommerry Flagg au service de l’effort de guerre américain est donc très important.

        Description

        L’affiche est destinée à promouvoir la Croix Rouge américaine en incitant à donner pour le deuxième appel de fonds. Cette affiche reprend le visuel fait pour un film « The spirit of the Red Cross » écrit et réalisé par James Montgomery Flagg. Sont réutilisés au premier plan l’infirmière de la Croix Rouge (l’actrice Claire Adams) et les deux soldats brancardiers. Les trois personnages du film sont sur le no man’s land, aisément reconnaissable. La guerre semble faire rage derrière eux (fumée et explosions). On aperçoit un personnage flottant, blessé (l’acteur Raymond Mac Kee) derrière la jeune femme. L’infirmière montre du doigt l’endroit où doivent se rendre les brancardiers, au secours de soldats invisibles. Le message de l’affiche est clair « Personne ne doit être oublié » (« Not one shall be left behind »). 

        L’affiche est principalement blanche avec un lettrage en noir et blanc. Le titre est positionné en haut de l’affiche, avec deux croix rouges de chaque côté. Sur l’affiche, on peut lire les phrases suivantes : 

        « Officially designed by American Red Cross as a member of the allied theatrical and motion picture team for the second american red cross war fund »

        « This theatre is rendering a patriotic service, in sending a message of mercy and aid to the American heroes who are fighting for us on the battlefields of France »

        Elles peuvent être traduites par les propositions ci-dessous : 

        « Officiellement créé par la Croix-Rouge américaine en tant que membre de l’équipe de théâtre et de cinéma alliée pour le deuxième fonds de la Croix-Rouge américaine »

        « Ce théâtre rend un service patriotique, en envoyant un message de miséricorde et d’aide aux héros américains qui se battent pour nous sur les champs de bataille de France »

        Ces textes, en titre et en légende, sont la nouveauté par rapport à l’affiche du film.

        Le film « The spirit of the Red Cross »

        James Montgomery Flagg est l’auteur et le réalisateur du film muet, en noir et blanc, de 20 minutes sorti le 28 avril 1918 aux Etats-Unis et dont le titre est « The spirit of the Red Cross ». Le film est produit par James Eaton et E. F. Warner. Il est réalisé pour soutenir l’action de la Croix Rouge américaine. L’actrice principale s’appelle Claire Adams Mackinnon, actrice canadienne, formée en Angleterre, qui joue le rôle d’une infirmière. Le rôle masculin est joué par Raymond Mac Kee. Le film raconte l’histoire d’un jeune homme, Sammy, qui s’engage pour combattre en France. Sa fiancée, Ethel, le suit en tant qu’infirmière pour la Croix Rouge. Lorsqu’il est blessé pendant un combat, c’est Ethel, sa fiancée, qui vient à son secours.

        Claire Adams a démarré sa carrière d’actrice en 1912 et a déjà tournée dans 18 films courts en 1914 lorsque la guerre éclate. Elle s’engage comme infirmière sur le front Ouest dans les Voluntary Aid Detachments mais elle est refusée à cause de son jeune âge. Elle s’inscrit alors dans une école d’infirmière de Détroit puis elle se porte volontaire pour travailler comme infirmière volontaire dans l’hôpital de Winnipeg (sa ville natale au Canada). En 1916, elle retourne à son activité cinématographique. En 1917, suite à l’entrée en guerre des Etats-Unis, la Croix Rouge américaine est chargée de lever des fonds. L’idée de faire un film germe et Flagg est chargé de la réalisation.

        Sur l’affiche promotionnelle du film, Claire Adams devient le symbole des nombreuses infirmières engagées pour la Croix Rouge américaine. Le film vu probablement par plusieurs millions de personnes lui permet de devenir l’incarnation de toutes les infirmières de la Croix Rouge.  

        La Croix Rouge américaine et la Grande Guerre

        La Croix Rouge américaine est créée le 21 mai 1881 à Washington par Clara Barton. Au début de la guerre, la Croix Rouge compte 107 branches et près de 4000 branches à la fin de la guerre avec plus de 20 millions de membres adultes et 11 millions de membres juniors. La Croix Rouge a recruté 20 000 infirmières et infirmiers. 

        Avec la campagne de propagande lancée grâce au film The spirit of the Red Cross et tous les autres aspects, dont l’affiche destinée à la levée de fonds, le New York Time a noté que la Croix Rouge comptait récupérer 100 millions de dollars . Les propriétaires de cinéma ont fait don de toutes les recettes concernant le film. Le film sort en avril et, en novembre 1918, lorsque les combats cessent sur le front ouest, la Croix Rouge avait levé 400 millions de dollars et comptait 40 millions de contributeurs financiers ou bénévoles. L’opération a constitué un succès incroyable tant pour la levée des fonds que pour le recrutement des bénévoles.

        La Croix Rouge américaine, grâce à cette campagne de levée de fonds, a montré que le cinéma pouvait constituer un média redoutable pour toucher rapidement et de façon massive l’ensemble de la population. 

        Bibliographie/Sitographie

        • BECKER, Annette, Oubliés de la Grande Guerre. Humanitaire et culture de guerre, Paris, Hachette, 1998
        • Comité International de la Croix Rouge : https://www.icrc.org/fr/qui-nous-sommes/histoire
        • GLASSFORD Sarah Carlene. Marching As to War: The Canadian Red Cross Society, 1885-1939. Thèse de doctorat, Université York, 2007
        • MARIOTTI Nadège et BONNEAU-DARMAGNAC Marie-Christine, La cinémathèque du centenaire : http://centenaire.org/fr/autour-de-la-grande-guerre/cinema-audiovisuel/la-cinematheque-du-centenaire, 2014, site de la Mission Centenaire
        • ROBINSON Heather L., When a Good Girl Goes to War: Claire Adams Mackinnon and Her Service During World War I, Refractory 
        • ROBINSON Heather L., This woman’s work: the onscreen and offscreen war service of Claire Adams Mackinnon, 2015, The Conversation
        • The American Red Cross,  A Brief History of the American Red Cross : http://www.redcross.org/museum/history/ww1a.asp
        • VERAY Laurent, La Grande Guerre au cinéma, de la gloire à la mémoire, Paris, Ramsay, 2008

        Filmogrpahie

        • GAILLARD Florence, Hollywood, œuvre de la Première Guerre mondiale, France 24, 2017, 17 minutes 30
           
      • Publié le 13/06/2019
Recevez notre newsletter

Pour vous inscrire, entrez votre courriel dans le champ ci dessous.