• Votre courriel
    Votre mot de passe
Collections

Images de l'industrie

Fiche documentaire

Publié le 13 mai 1900

Fabrication des touries par soufflage à la bouche à Jumet (Belgique)

Enquête du Musée de la Vie wallonne consacrée dernier jour de fabrication à la bouche des touries, soufflées aux Verreries des Hamendes, à Jumet en 1949. Les touries, ou dames-jeannes sont de grosses bouteilles servant à la conservation et au transport de liquides.

INTERTITRES: "Réchauffage des cannes. Les cannes sont garnies de verre "cueilli", dans le four, en trois paraisons successives, que l'on roule par moments en refroidissant la canne à l'aide d'eau.

Le "paraisonnier" refoule ensuite la masse de verre sur la fourche à trancher, de manière à former le col, puis commence à la souffler dans un premier "bloc" puis dans un deuxième, plus grand.

On réchauffe la masse que le souffleur souffle ensuite dans le moule ébaucheur, puis dans le moule proprement dit.

Voici, vues de plus près, toutes les phases de ce travail.

Le gamin "cire" le moule au préalable en y mettant de la bouillie (farine) qui se transforme en charbon au contact du verre, ce qui provoque les flammes entourant la masse.

Le "détacheur" reçoit la tourie dans une "corbeille", et le souffleur en détache la canne.

On façonne ensuite le goulot: réchauffage, pose d'un cordon de verre en fusion et passage à la "machine à galets".

Confection du goulot suivant la méthode ancienne, avant le soufflage proprement dit.

Refroidissement des cannes. Le verre restant sur les cannes vole en éclats. De temps à autre, on vérifie le poids d'une tourie encore chaude.

Le bouchon de la tourie est soufflé et moulé suivant une méthode analogue.

Lorsque le bouchon est détaché de la canne, on ferme le trou par une petite quantité de pâte de verre.

Touries et bouchons sont portés, encore chauds, dans l'arche de recuisons puis de refroidissement. A l'autre extrémité, sortent les touries encore tièdes.

Les touries sont entreposées en grande quantité à l'extérieur".

Ce film, fruit d'un travail de collecte de mémoire remarquable, est issu des riches fonds du Musée de la Vie wallonne à Liège (Belgique). Sa diffusion sur notre site s'inscrit dans le cadre du projet Interreg Pierres Numériques.

Numéro d'inventaire du Musée: 8000129

Commentaire(s)
Lieux
Autres résultats
Ma recherche en coursSauvegarder ma recherche
Recevez notre newsletter